Arnica – compte rendu jour #2

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

ARNICA 2018 – Stage été Arnis Kali Doblete Rapilon avec Master Dani Faynot

Par Julien P. – Stagiaire

Encore une journée enrichissante, avec tout d’abord un échauffement autour du rugby, discipline qui a toute ma concentration et dans laquelle je ne suis pas en mode touriste. 

Bien entendu le stage ne tourne pas qu’autour de l’ovalie, mais bien autour de l’arnis (dommage j’aurais préféré ANIS, car avec de l’eau et un peu alcoolisé ça passe bien en été). 

Ce matin travail double bâtons et couteau VS couteau. Je dois avouer que je préfère les utiliser en cuisine, un légume est beaucoup moins dangereux. Contre contre et recontre, au final l’art du couteau est complexe et doit être étudié avec sérieux par toutes personnes souhaitant pouvoir un jour se défendre convenablement. 

Pause à midi pour  encore un fois un bon repas succulent avec toutes la bande. Blague et discussions sérieuse permettent un break plus qu’apprécier. Par contre les desserts, chaque jour une nouvelle couleurs, bientôt nous aurons tous un estomac arc en ciel. 

Une après midi encore très riche. Surtout pédagogiquement ou Danny nous fait partager quelques réflexion philosophique du genre : “si un sujet devient objet il ne sert plus rien” et d’autre venant d’un certain baron russe mort aujourd’hui (j’ai peut être une idée pourquoi…) 

Une après midi consacré au cours ou nous sommes mis en situation. Principe générique, principe spécifique, facteur clés, causalité ont été étudiés, le réalisateur de matrix peut aller se rhabiller.

Pour vous en faire une brève idée voici ce que tout cela veut dire (explication donné par Danny en personne). 

Principe générique : il faut aller faire pipi avant de dormir

Principe générique : il faut aller faire pipi au moins e fois avant de dormir si on a bu de la bière. 

Le facteur clé qui définit comment réussir : lever vous, assurer vous d’être au toilette, viser le trou (si possible) et faite. 

Voilà pour ce deuxième jours, on attend le troisième avec impatience. 

 

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email