World Arnis Doblete Rapilon

Arnis Kali Summer camp 2015 – jour 3

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Article écrit par Nicolas Hosselin, CN 2° Arnis Kali WADR

Le soleil se lève sur le « Arnis Summer Camp ». Le temps de dire bonjour aux arnisadores et aux instructeurs, Dany nous donne l’échauffement de l’échauffement : ce sera Arnis de Salon en attendant le début de la séance.

Dani arrive, salut et on attaque !

Sourire aux lèvres, soleil levant, brouette en avant
Pieds aux mains ou sur les épaules, début de l’échauffement
12 angles avec 2 cannes, vitesse et puissance, pas de feignant
Une fois validé, main gauche à travailler promptement
Pompes sur une main, avec rebond ou sans
Des drills, retour en enfance, on apprend.

Dani nous parle de carcan, jeunes à défendre.
Adopter une position neutre il faut se fendre
Meilleure technique fonctionne dans 80% des cas
Il faut pratiquer pour augmenter son prorata

Un exercice sur une attaque verticale « mécanique »
Nous permet de rentrer à l’intérieur ou à l’extérieur
Il faut sortir des starting ou décrocher la remorque.
Si au contact on rajoute une frappe « terre mouillée »
Certains nous gratifierons de roulé boulés
On Repassera par les brises chutes académiques.

arnis kali eskrima stage
Julien à gauche – Nicolas à droite

Vient le moment de sortir les lames vivantes
Travail en sparring sur une attaque
Lame vivante, stress pour certains,
On rajoute des éléments : défense sur angle 3, puis slice, slice en haut, ou vue l’arme vers soi pour mieux piquer… euh ça fait beaucoup.

Las un filet de sang, tout se déroule bien.

La défense m’a plus qu’à fermer les yeux, même exercice avec couteau non tranchant (ouf !)

Certains ont touché le haut, peu les chaussures.

Collection de tatouages affichés, corps éprouvés, certains auront de l’argument à passer, on ne travaille pas les armes sans laisser de traces…

Soleil au zenith, clôture de la séance matinale.

Le temps de prendre l’apéro, on prépare la table, derniers préparatifs (melon, riz) et c’est l’heure du lunch Philippin.

Anna nous a préparé Chopsuey, riz bien sur et si ça suffisait pas dessert Cassava Cake (à base de farine de manioc), lait coco, lait concentrée…

Faut-il appliquer le « je pousse sur ma jambe arrière et je griffe avec celle de l’avant » pour s’extraire de table !?

Article de Nicolas Hosselin
Photo de Valérie Rochery

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email