Arnis Kali Summer camp 2016 – jour 3

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Les « aventures » d’un Réunionnais à Lanuéjouls.

Ayant quitté ma petite île natale perdue au milieu de l’Océan Indien, me voilà (enfin!!) à Lanuéjouls pour un stage de Doblete Rapilon (Arnis, Kali, Eskrima) version 2016.

A mon arrivée, avec quelques minutes de retard (mais qu’est-ce quelques minutes face à 10000km de périple au milieu de l’océan !!! Ok, je me la joue un peu…), c’est Dani qui m’accueille avec un franc et aimable sourire : « 60 pompes pour ton retard !« . Le décor est planté et je sens que je ne vais pas le regretter.

1er jour : Pompes et je me dis  « Kossa mi fé là? »

2ème jour : Abdos et je me dis « Té, gars là i plane! »

Aujourd’hui les « réjouissances » portaient sur du gainage accompagné en chœur d’un « festival » de poèmes de La Fontaine (Jean de son prénom) et d’une chanson aux paroles très fleuries (et fort drôles) dont John à visiblement le secret.

L’enseignement était centré sur Paro-Paro (le Papillon) qui est un enchaînement, un mouvement destiné à nous montrer comment prendre, occuper l’espace entre l’adversaire et soi-même et contrôler la distance.

En le pratiquant, je pensais à la fameuse citation (que tout le monde connaît) de Mohammed Ali « Vole comme le papillon, pique comme l’abeille« .

Moi, j’avais plutôt l’impression d’être « un rhinocéros à la poursuite d’un papillon » (avec toute la grâce qui caractérise le rhinocéros évidemment 🙂 ).

Le cours se poursuit par des assauts avec  2 bâtons, le but étant d’aller frapper la main de son adversaire, mains qui sont protégées par des gants de Hockey – Et oui, attention aux doigts !!

La séance se termine comme à son habitude par l’entraînement à l’arme que l’on a choisie de travailler pendant le stage (Ginunting, Mimar, Dulo-Dulo, Couteau, …).

12h30 : l’heure du repas. Au menu légumes, Aligot (spécialité Aveyronnaise) et saucisses de Toulouse. En dessert melon et pastèque… Merci Valérie et Greg !

14h00 : l’après-midi est consacré à la formation des instructeurs = enseignement, conseils pédagogiques, « comment enseigner« . Tout cela est également accompagné par des précisions techniques et martiales de Dani.

Aujourd’hui, le module portait sur les facteurs clé (key factor) d’une technique que l’on devait enseigner.

  • Défense sur attaque avec 2 couteaux expliquée par Greg
  • Défense sur attaque au Mimar explicitée par François (dit le Corse)
  • Défense avec un seul bâton sur une attaque avec 2 bâtons explicitée par Sylvain
  • Défense avec deux bâtons contre un seul bâton expliquée par Christophe

Ce module est riche d’enseignement non seulement sur la façon de mettre en évidence les facteurs clés mais également sur les techniques utilisées.

Car, comme le dit si bien Dani : « Apprendre, enseigner, pratiquer, sont les éléments qui nous permettent de progresser…. »

 

Article de François Lorion

Photo de Valérie Rochery

ARNICA-2016-08-10113318-0039.jpg

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email