Arnis Kali Summer camp 2017 – jour 0

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Avant l’heure, ce n’est pas l’heure, après l’heure, ce n’est plus l’heure !
Cette phrase a résumé à elle seule l’accueil qui a été le nôtre, agrémenté d’un peu d’exercice physique qu’affectionne particulièrement Dani : des pompes !
Comme il est de coutume de ramasser l’herbe de la zone de pratique, tout le monde s’est prêté au jeu. Chacun sa façon de procéder, de mon côté, j’ai eu la chance d’admirer la technique du lapin québécois.
Après ce moment convivial qui permet déjà de tisser des liens, Dani nous a soumis à un exercice atypique, un profiling. Par binôme, nous nous sommes observés afin de déterminer des éléments importants de notre partenaire.

Merci pour les non initiés de ne pas confondre ça avec du speed dating…! 🙂
Pour suivre, une présentation de chacun a été orchestrée là encore en binôme. Chacun présentait son binôme à l’assemblée après une petite discussion.
C’est ensuite que… « Il n’est pas là ! : 20 pompes » résonna dans ma tête une partie de la soirée. Oui, car honteusement, des retardataires en quête de
punissions ont eu l’audace de laisser une chaise vide. Ne parlons pas d’eux, les absents ont toujours tord de toute façon !
Dani nous a ensuite présenté un tableau permettant un état des lieux de la semaine, avec la possibilité de prendre des jokers, permettant de s’abstenir sur un exercice en fonction de notre condition physique.
Pour finir cette excellente soirée d’arrivée, nous nous sommes tous réunis afin de déguster les délices Philippins préparés par Anna.

 

Article d’Arnaud Dubois

Photo de Lionel Froidure

 

 

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email